Le monde de l'enseignement


Le déficit d'attention

50 trucs pour la gestion du déficit d'attention de l'enfant

par Edward M. Hallowell, M.D. et John Ratey, M.D.

Comme vous le verrez dès le début, les auteurs mettent l'accent sur le travail du professeur avec les étudiants qui souffrent d'un déficit d'attention avec ou sans hyperactivité.

Les professeurs savent ce que beaucoup de professionnels ignorent : il n'y a pas qu'un seul mais plusieurs syndromes du déficit d'attention.  Le déficit d'attention, dans sa forme la plus pure, n'apparaît pas souvent; d'ordinaire il se mélange avec plusieurs autres problèmes tels que les difficultés d'apprentissage ou les troubles de l'humeur (dysthymie, maladie bipolaire).  Le visage du déficit d'attention. comme la météo, change, tantôt inconstant tantôt imprévisible.  Le traitement de déficit d'attention, malgré toute le sérieux de diverses études, demeure le fait de labeur acharné et de dévouement.

Il n'y a pas de solution facile permettant de gérer le déficit d'attention, que ce soit en classe ou à la maison.  Malgré tout ce qu'a dit et accompli, l'efficacité de tout traitement du déficit d'attention, à l'école, dépend des connaissances et de la persévérance de l'école et du professeur titulaire.

Voici quelques trucs de gestion scolaire, concernant l'enfant qui souffre d'un déficit d'attention.  Les suggestions qui suivent concernent le professeur au niveau de sa classe, et les professeurs d'enfants de tous les âges.  Quelques suggestions seront manifestement plus indiquées pour des enfants plus jeunes; d'autres, pour des enfant plus âgés; mais les sujets de structure, d'éducation et d'encouragement concernent tous les âges.

*  *  *  *  *

1. D'abord, assurez-vous que bous êtes bien en face d'un déficit d'attention.  Il n'appartient sûrement pas au professeur de diagnostiquer le déficit d'attention, mais vous pouvez et devez soulever des questions.  Assurez-vous qu'un(e) professionnel(le) a récemment fait l'examen de la vue et de l'ouïe de l'enfant et exclu tout autre problème médical.  Assurez-vous qu'on a fait une évaluation adéquate.  Questionnez-vous jusqu'à ce que vous soyez convaincu d'avoir tout fait.  Mais la responsabilité de tous ces examens revient aux parents, non pas au professeur qui en supporte le processus.

*  *  *  *  *

2. Deuxièmement, demandez le support.  Il devient très exténuant, pour un professeur, d'avoir deux ou trois enfants de déficit d'attention, dans sa classe. Assurez-vous d'avoir le support de l'école et des parents.  Assurez-vous d'avoir accès à une personne-ressource (orthopédagogue, pédopsychiatre, travailleur social, psychologue scolaire, pédiatre) que vous pourrez consulter, quand vous avez un problème.  Ce n'est pas le diplôme qui compte.  Ce qui compte vraiment, c'est le savoir de cette personne sur le déficit d'attention, l'expérience d'avoir vu plusieurs enfants souffrant du déficit d'attention.  Soyez certain que les parents travaillent avec vous.  Assurez-vous que les collègues peuvent vous aider.

*  *  *  *  *

3. Troisièmement, connaissez vos limites.  N'ayez pas peur de demander conseil.  En tant que professeur, vous ne pouvez pas vous croire un expert sur un tel sujet.  Sentez-vous à l'aise de faire une demande d'aide quand le besoin se fait sentir.

*  *  *  *  *

4. Demandez à l'enfant ce qui peut l'aider.  Certains enfants sont souvent très intuitifs.  Ils peuvent vous dire, si vous leur demandez, comment ils peuvent apprendre mieux.  Ils sont souvent trop gênés pour donner de l'information sans qu'on leur demande, par peur de paraître trop excentrique.  Mais essayez de vous asseoir avec l'enfant seul à seul, et demandez-lui de quelle façon il apprend le mieux.  Souvent, l'enfant lui-même se révèle de loin le meilleur expert de son apprentissage.  Il est surprenant de constater que l'on ignore ou néglige ses opinions la plupart du temps.

De plus, et surtout avec les enfants plus âgés, assurez-vous qu'ils comprennent bien ce qu'est le déficit d'attention.  Cela vous aidera l'un et l'autre.

*  *  *  *  *

5. Rappelez-vous que les enfants en déficit d'attention ont besoin de structure.  Ils ont besoin que leur entourage construise au-dehors ce qu'ils ne peuvent construire en dedans par eux-mêmes.  Fabriquez des listes.  Ces enfants profitent largement d'une table ou d'une liste, afin de s'y référer quand ils se perdent dans ce qu'ils font.  Ils ont besoin de rappels.  Ils ont besoin d'avertissements.  Ils ont besoin de répétitions.  Ils ont besoin de lignes de conduite.  Ils ont besoin de limites.  Ils ont besoin de structures.

*  *  *  *  *

Les auteurs :  Edward M. Hallowell, M.D. et John Ratey, M.D. © 1992

Les Dr. Edward M. Hallowell, et John Ratey, auteurs de livres sur le déficit d'attention : Driven to Distraction et Answers to Distraction, offrent généreusement le texte suivant en disponibilité sur le site Web du ADHD.


Nous ajouterons cinq nouveaux trucs par semaine pour les dix prochaines semaines.  Nous vous invitons donc à revenir nous visiter.


Écrivez-nous: junior-web@cloxt.com

Retour à l'index de l'enseignement

Retour à la page d'accueil

Tous droits réservés CLOXT corporation 2001