Junior Web

Programme éducatif


         

Par Louise Doyon, auteur du livre

"PRÉPAREZ VOTRE ENFANT À L’ÉCOLE"

dès l’âge de 2 ans

Les Éditions de L’HOMME

 


LA MOTRICITÉ GLOBALE

La motricité globale comprend l’ensemble des mouvements importants que l’enfant doit acquérir. Durant les six premières années de sa vie, il doit apprendre à s’asseoir, à se tenir debout, à ramper, à marcher à quatre pattes, à rouler, à grimper, à marcher, à courir, à sautiller, à sauter, à galoper, à tirer, à pousser. Tous ces mouvements doivent être exécutés avec coordination, harmonie et raffinement. L’enfant doit donc, au cours de ces années, apprendre à faire ces mouvements avec souplesse, précision, rapidité et équilibre.

L’évolution des possibilités motrices de l’enfant se produit de façon rapide, progressive et continue. Plus il grandit, plus elles sont variées et complètes. Ces habiletés constituent la base de ses activités ludiques et lui procurent la coordination nécessaire à l’apprentissage de l’écriture et de la lecture. En effet, les exercices de motricité globale créent un terrain favorable à l’évolution de la motricité fine qui, quant à elle, nécessite un contrôle des membres supérieurs. Les exercices proposés ont pour but de permettre à l’enfant d’affiner sa connaissance du mouvement par des jeux d’adresse et de souplesse. Ils permettent une meilleure coordination des parties importantes du corps (bras, jambes, torse, etc.). Ainsi, l’enfant peut mieux se voir, mieux sentir son corps et il apprend à s’en servir de façon adéquate. Bien coordonné, il aura un geste harmonieux et deviendra, en outre, plus adroit à la table pour les repas, prendra moins de temps pour s’habiller, etc.

Par exemple, en marchant sur une ligne sans mettre le pied à côté, l’enfant peut acquérir un certain équilibre. Le contrôle de l’équilibre favorise une habileté plus grande dans toutes les activités qui requièrent un déplacement du corps ou le maintient d’une position. Soulever un objet avec un pied favorise la dissociation des mouvements, c’est-à-dire qu’un seul membre du corps se trouve en action. Frapper dans ses mains et sauter en même temps impliquent la combinaison de deux mouvements simultanés.

Il est important que ces activités aient lieu au début, car elles ont pour but d’augmenter la maîtrise de la motricité globale, première étape du développement psychomoteur de l’enfant. Nous vous invitons également à faire les exercices avec l’enfant et à verbaliser ce que vous ressentez dans votre corps. Cela amènera l’enfant à prendre conscience de la position et des mouvements des différentes parties de son corps et à exprimer oralement ses sensations.


Exercices pratiques

Nous vous proposons quelques exercices qui ont été sélectionnés à partir du livre: "Préparez votre enfant à l’école" dans lequel vous pourrez découvrir de 500 jeux très intéressants.

Exercices de motricité globale pour les enfants de 2 à 3 ans.

Exercice numéro 1

L’enfant doit se rendre d’une pièce à l’autre:

 

Exercice numéro 2

L’enfant passe sous la table en rampant (avec l’aide des mains et des pieds) sur le ventre et revient en rampant sur le dos.

 

Exercice numéro 3

L’enfant court à quatre pattes sans mettre les genoux au sol. Il reprend en marche arrière.

 

 

Exercices de motricité globale pour les enfants de 3 à 4 ans

Exercice numéro 1

L’enfant saute sur un pied pendant que vous lui tenez les mains. Puis, il reprend en sautant sur l’autre pied.

 

Exercice numéro 2

L’enfant marche sur "trois pattes" en tenant une cuillère dans une main. Puis, il recommence l’exercice en tenant la cuillère dans l’autre main.

 

Exercices de motricité globale pour les enfants de 4 à 6 ans

Exercice numéro 1

L’enfant frappe un ballon placé sur le sol tout en courant.

 

Exercice numéro 2

L’enfant lance une balle sur le sol avec une main et la rattrape avec l’autre.


Retour au répertoire du programme éducatif

Retour à la page d'accueil Junior Web